Le dosage et les méthodes de consommation

Le dosage et les méthodes de consommation

La quantité de cannabis médical que vous prenez, ou votre dose, variera selon le type et la sévérité de votre maladie, votre niveau d’expérience avec le cannabis, et la méthode de consommation que vous choisissez pour prendre votre médicament.

Un seul conseil important à suivre : Commencer faiblement et augmenter lentement.

Vous devriez probablement expérimenter avec plusieurs produits différents avant de trouver le produit et le dosage qui vous conviennent.

 

Suggestion de dosage

Il est important que les clients se basent sur les conseils de leur praticien de la santé pour utiliser un jugement clinique raisonnable pour leurs conditions médicales spécifiques. Ces renseignements ne sont pas destinés à remplacer les conseils d’un praticien de la santé ni à servir de recommandation pour un plan de traitement spécifique. Veuillez consulter votre médecin ou praticien de la santé pour tout conseil professionnel concernant votre état de santé spécifique.

Le dosage de la marijuana médicale est encore relativement aléatoire. D’autres études sur son efficacité et sa sécurité sont nécessaires pour déterminer une posologie précise pour les individus et leurs conditions médicales spécifiques. Que le patient fume ou vaporise, la règle générale est de commencer avec des doses et fréquences faibles. Les patients devraient commencer avec une dose très faible et arrêter la thérapie si des effets indésirables ou inacceptables apparaissent. Les patients devraient aussi attendre quelques minutes entre chaque bouffée afin d’évaluer la force des effets.

Plusieurs enquêtes ont démontré que la dose moyenne de marijuana médicale est de 1 à 3g/jour lorsque fumée ou vaporisée. Dans une étude canadienne récente,4 25 mg de cannabis de qualité pharmaceutique avec une teneur en THC (delta-9-tetrahydrocannabinol) de 9,4% a été efficace pour diminuer l’intensité de la douleur et améliorer le sommeil et a bien été toléré lorsque fumé en une seule inhalation 3-fois/jour pendant cinq jours.

 

Vaporisation

La vaporisation est reconnue comme le mode d’administration du cannabis médical le plus sûr et le plus efficace à l’heure actuelle. La vaporisation diffère de l’acte de fumer du fait que le cannabis est chauffé à une température suffisamment élevée pour dégager une vapeur sans brûler les cannabinoïdes, éliminant ainsi presque entièrement les risques pour la santé causés lorsque ces substances sont fumées.

Puisque l’ACCMQ recommande la vaporisation, nous sommes heureux de vous offrir l’opportunité d’acheté un vaporisateur à partir de notre boutique en ligne.

 

Les huiles comestibles

Les patients qui utilisent pour la première fois l’huile de cannabis devraient commencer leur therapie avec une dose inférieure à 0,5 mlIl est important de garder en tête que le cannabis pris par voie orale comporte un début d’action plus lent en comparaison au cannabis vaporisé parcequ’il est incorporé à partir du système digestif. Il faudrait attendre au moins quatre heures après votre première dose avant d’en prendre une deuxième.Les patients devraient faire preuve de prudence lors de la prise de leur première dose d’huile de cannabis.

 

Le facteur d’équivalence de l’huile de cannabis

Santé Canada demande aux producteurs autorisés de partager les « facteurs d’équivalence » des produits – ce qui aidera les patients à mieux convertir les quantités de gramme en millilitre.Toutes les huiles de CanniMedMD sont faciles à convertir : 1 gram de cannabis séché = 6 ml d’huile.Pour faciliter les commandes, la bouteille de 60 ml équivaut à 10 grams de cannabis séché. Cependant, le facteur de conversion ne doit pas être utilisé pour determiner le dosage.