L’accès au cannabis médical

L’accès au cannabis médical.

Si vous envisagez le cannabis médical en tant que traitement pour vous même, ou pour un proche, vous avez probablement plus de questions que de réponses. La masse de renseignements disponible au sujet du cannabis peut sembler écrasante. Chez l’ACCMQ nous vous expliquons le procédé suivi afin de devenir un patient enregistré auprès de l’ACCMQ. Il est important de discuter avec votre médecin au sujet de la thérapie de cannabis médical. Nous espérons que ces ressource vous fourniront des renseignements afin de mieux vous préparer avant d’entamer cette discussion.

Processus de demande
En avril 2014, Santé Canada a changé le processus suivi de la part du patient afin d’accéder au cannabis médical au Canada. Dans la plupart des cas, le processus est devenu plus rationalisé et plus cohérent.

Qui peut prescrire ?
Selon le Règlement sur la marijuana à des fins médicales (RMFM) de Santé Canada, qui est le règlement qui régit l’industrie du cannabis médical au Canada, seulement un praticien de la santé autorisé peut prescrire le cannabis médical aux patients. Les médecins sont reconnus comme des praticiens de la santé dans chaque province et territoire du Canada tant qu’ils maintiennent une bonne réputation auprès du Collège royal des médecins et chirurgiens. Cela comprend votre omnipraticien ou votre médecin de famille ainsi que tous spécialistes y compris les oncologues et les rhumatologues.

Les infirmiers(ères) praticiens(nes) sont techniquement autorisés(ées) à prescrire le cannabis médical mais à ce moment aucun collège ou association provincial d’infirmiers(ères) praticiens(nes) a autorisé leurs membres à le faire. Ceci pourrait changer au cours des mois et des années à venir.

Questions à poser à votre médecin
Faire autant de recherches que possible au sujet du cannabis médical comme traitement de votre condition en particulier avant de prendre rendez-vous avec votre médecin. Si vous pouvez trouver des preuves que le cannabis médical a aidé d’autres gens atteints de votre maladie, imprimez l’étude ou l’article et apportez-le avec vous. Une revue savante ou une étude académique constituent les meilleures preuves, mais les preuves moins formelles telles que les témoignages de patients ou des billets de blogue peuvent aussi vous servir.

Identifiez clairement les symptômes qui, selon vous, pourraient être mieux traités avec le cannabis médical. Dressez une liste des médicaments et des thérapies que vous avez déjà essayés pour traiter ces symptômes et identifiez ceux qui ont été pertinents et ceux qui l’ont moins été. Le cannabis médical est souvent prescrit lorsque les médicaments conventionnels ne suffisent tout simplement pas. Voici quelques questions que vous pourriez poser à votre médecin lors de votre prochain rendez-vous :

  • Étant donné ma condition, est-ce que le cannabis médical est un traitement approprié pour moi ?
  • Est-ce que l’utilisation du cannabis médical est sécuritaire pour moi ?
  • Est-ce que le cannabis médical interagira avec mes autres médicaments ?
  • Quels sont les effets secondaires ?

Si votre médecin n’est pas à l’aise à prescrire le cannabis médical, demandez-lui s’il ou elle peut vous référez à un spécialiste.

Processus de demande
Contactez nous sans frais en composant le 1-855-322-2677 ou envoyez nous un courriel à info@accmq.ca pour recevoir de l’aide. Une fois que votre médecin donne son consentement à suivre le cannabis médical comme traitement, deux formulaires importants devraient être remplis – un est complété par le patient et comprend toutes vos informations, le deuxième est remplis par le médecin et ceci est considéré comme étant « l’ordonnance ».